Colleges and Institutes Canada

nous avons eu une année chargée
veuillez patienter pendant le téléchargement des données

Rapport annuel

2017-2018

 

Message de la PDG et de la présidente du conseil d’administration

La dernière année fut très riche, ponctuée par les multiples festivités organisées dans tout le pays dans le cadre du 150anniversaire du Canada et marquée par une réflexion sur l’histoire de notre pays. Ces célébrations ont coïncidé avec le 50e anniversaire du système des collèges de l’Ontario et des cégeps du Québec, tous deux résultats de réformes ambitieuses en éducation. Pour les collèges et les instituts du pays, l’année 2017 aura été l’occasion de réfléchir à leur contribution substantielle aux collectivités qu’ils desservent en même temps qu’à leur avenir, et d’orienter leurs efforts sur l’impact qu’ils auront dans l’édification du Canada de demain.

Pour sa part, CICan a saisi cette occasion unique pour lancer sa propre anthologie nationale Canada 150 dans le but de faire connaître au public les succès de ses membres dans tout le pays. Ceux-ci ont eu un écho retentissant, tant au Canada qu’à l’étranger, le public ayant apprécié cette vitrine leur donnant accès aux réalisations de notre système collégial dans des domaines très vastes tels que celui des de l’économie verte et du développement durable ou celui de l’innovation.

En raison du grand nombre, voire de la plupart, des secteurs qui auront à faire face à d’importantes perturbations au cours des prochaines années, que ce soit du fait des nouvelles technologies ou des marchés en mutation, la réflexion a été fortement centrée durant l’année écoulée sur de nouvelles façons de concevoir l’avenir des compétences et de l’innovation. Il est évident que les collèges et les instituts ont un rôle essentiel à jouer à cet égard et qu’ils détiennent les compétences pour le faire, comme ils l’ont démontré au fil du temps. De fait, ils pourraient bien être les établissements les mieux placés au Canada pour affronter les changements, comme le reconnaissent de plus en plus le milieu des affaires et celui des politiques.

S’il est vrai que personne ne saurait prédire l’avenir, nous sommes d’avis qu’il s’agit d’un moment privilégié pour faire valoir l’approche pratique et centrée sur l’emploi que préconise le système collégial en matière éducative. Ces principes fondateurs ont résisté à l’épreuve du temps et nous ont aidés à suivre les mutations industrielles. Nous sommes convaincus que, grâce à cette assise solide, les collèges communautaires, les instituts de technologie, les cégeps et les écoles polytechniques continueront d’être à l’avant-garde en matière de formation aux compétences de demain.

Denise Amyotprésidente-directrice générale

Liane Royprésidente du conseil d’administration; présidente-directrice générale du Collège communautaire du Nouveau-Brunswick

Défense des intérêts

CICan est fière d’être le porte-parole des collèges et instituts du Canada auprès d’Ottawa et elle s’est employée sans répit tout au long de l’exercice à faire connaître et comprendre au public et aux principaux décideurs les priorités de ces établissements.

Forte présence à Ottawa pour les célébrations du 150e anniversaire

Les célébrations du 150e anniversaire du Canada ont fait de 2017 une année particulièrement riche à Ottawa. Pour tirer parti de toute l’attention accordée à la capitale canadienne, CICan y a organisé plusieurs événements parmi lesquels son Congrès annuel.

Pour son Forum d’automne des leaders qui s’est déroulé les 2 et 3 octobre, elle a réuni 60 dirigeants de haut niveau, leur donnant l’occasion d’échanger avec des conférenciers de renom et des représentants gouvernementaux parmi lesquels Stephen Murgatroyd, directeur général de l’innovation de la firme Contact North, Natan Obed, président de l’organisation Inuit Tapiriit Kanatami, et Mike Moffat, alors collaborateur principal en innovation à Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE).

C’est aussi à Ottawa que CICan a tenu, les 12 et 13 février 2018, son Colloque sur la recherche appliquée. L’innovation étant une priorité majeure du gouvernement fédéral actuel, la vitrine d’innovation étudiante présentée sur la colline du Parlement a recueilli un succès considérable et permis aux parlementaires de découvrir les projets de recherche exceptionnels de 20 étudiants de collèges et d’instituts de tout le pays. Organisé avec le soutien de Mona Fortier, députée pour Ottawa-Vanier, cet événement a attiré plusieurs parlementaires, incluant l’honorable Bardish Chagger, ministre de la Petite Entreprise et du Tourisme, qui en a prononcé l’allocution d’ouverture.

D’une seule voix : consultations prébudgétaires fédérales

Chaque année, CICan consulte ses membres de sorte à pouvoir ensuite participer activement aux consultations prébudgétaires fédérales et veiller à ce que les priorités des collèges et des instituts soient prises en considération. Au cours de 2017-2018, les recommandations émises par CICan à cet égard étaient centrées sur l’innovation, l’éducation autochtone, le taux d’achèvement des formations d’apprentis et l’infrastructure. Denise Amyot, présidente-directrice générale de l’association, et Don Bureaux, l’un de ses administrateurs et président du NSCC, ont participé à l’une des consultations prébudgétaires du Comité permanent des Finances, qui avait lieu le 17 octobre 2017, à Halifax, afin de présenter les priorités des collèges. Par ailleurs, CICan a pris des mesures pour réviser le cycle de représentation de ses membres afin qu’il coïncide davantage avec le cycle budgétaire fédéral. 

Tout ce travail s’est avéré payant, comme l’a montré le budget 2018 qui fait écho à plusieurs de nos demandes avec, notamment, un investissement supplémentaire de 140 millions de dollars sur cinq ans pour le Programme d’innovation dans les collèges et la communauté qui est d’une importance cruciale.

Mobilisation sur des enjeux prioritaires

Au cours de la dernière année, CICan s’est employée sans relâche à défendre les intérêts de ses membres en lien avec différents enjeux d’importance.

  • Droit d’auteur : dans le cadre de l’examen en cours de la Loi sur le droit d’auteur, elle a travaillé avec des partenaires clés comme Universités Canada et le Conseil des ministres de l’Éducation pour promouvoir les intérêts de ses membres et ceux de leurs étudiants, et s’assurer que la loi continue de protéger les dispositions existantes en matière d’utilisation équitable.
  • Apprentissage expérientiel : CICan a émis une série de recommandations à ce sujet dans un mémoire présenté au Comité permanent des ressources humaines, des compétences, du développement social et de la condition des personnes handicapées.
  • Propriété intellectuelle et transfert de technologie : CICan a exposé son point de vue au Comité permanent de l’Industrie, des Sciences et de la Technologie, lequel a ensuite publié un rapport très positif sur la question.
  • Apprentissage intégré en milieu de travail : CICan a travaillé en étroite collaboration avec Polytechnics Canada afin d’encourager Mitacs à financer des stages pour les étudiants de collèges et d’instituts. Ces efforts ont mené à la mise sur pied d’un projet pilote élargissant l’admissibilité au programme de stages en recherche, qui a été annoncé lors du Colloque sur la recherche appliquée de CICan.
  • Enquête de perception : dans le souci d’optimiser son travail de représentation de ses membres et de mieux saisir la façon dont ceux-ci et l’association sont perçus par les principaux intéressés, CICan a retenu la firme Earnscliffe pour mener une enquête de perception. Celle-ci a révélé que les gens ont, dans l’ensemble, une vision positive de CICan et de ses établissements membres. Elle a aussi permis d’identifier de nouveaux domaines sur lesquels axer son travail de sensibilisation.

Soutien important au recrutement à l’international

Quand Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC) a annoncé son intention de mettre en œuvre le programme Volet direct pour les études en Inde, en Chine, au Vietnam et aux Philippines (remplaçant de fait le programme de partenariat étudiant en Inde et le programme Étude express Canada au Vietnam), CICan a rapidement transmis les préoccupations de ses membres auprès du ministère. Nous avons confiance que cette intervention permettra d’assurer un recrutement efficace en Inde. De plus, IRCC s’est engagé à accorder un sursis au programme Étude express au Vietnam afin d’accorder aux partenaires le temps de s’ajuster aux changements. CICan s’est aussi engagé à collaborer avec IRCC afin d’identifier des moyens d’améliorer et d’accélérer le traitement des permis étudiants dans plusieurs marchés, notamment en Afrique de l’Ouest, au Kenya, au Brésil et en Colombie.

Représentation auprès du public

Le travail de représentation mené par CICan a été appuyé par diverses activités de communication ciblant tant les médias régionaux que nationaux. Notre équipe a ainsi publié des éditoriaux, donné des entrevues et fait l’objet d’articles dans la presse écrite, notamment dans The Globe and Mail, le HuffingtonPost, Maclean’s, The Hill Times et Le Droit.

Elle a aussi usé de créativité et a perfectionné son approche pour la diffusion de campagnes médiatiques dans les réseaux sociaux, ce qui lui a permis d’augmenter considérablement son auditoire.

Abonnés aux médias sociaux

% d’augmentation
(du 1er avril 2017 au 31 mars 2018)
Twitter 25%
Facebook 27%
LinkedIn 33%

Renforcement et perfectionnement

CICan appuie ses membres en favorisant une grande variété de programmes et en leur offrant des services qui les aident à atteindre leurs objectifs. Qu’il s’agisse de les représenter sur la scène nationale ou internationale ou de leur offrir des possibilités de perfectionnement professionnel, ses activités sont toujours guidées par un engagement inébranlable à leur égard.

Rassemblements lors d’événements pancanadiens

Le Congrès 2017 de CICan qui s’est tenu à Ottawa, du 30 avril au 2 mai, était une occasion de célébrations: des 150 ans d’histoire canadienne depuis la Confédération, mais aussi des multiples réalisations de nos établissements au fil des ans. Cet événement a également permis d’honorer les lauréats de nos Prix d’excellence.

Le congrès a remporté un succès incontestable, rassemblant plus de 850 participants. Organisé dans la capitale canadienne, il a ainsi permis d’avoir des échanges directs avec des parlementaires. Plusieurs sont montés sur la scène pour s’adresser aux délégués et un grand nombre ont participé à une réception organisée sur la colline du Parlement à laquelle étaient conviés des dirigeants de collèges et d’instituts de tout le pays. Ce congrès a été immédiatement suivi de la seconde réunion annuelle du réseau des responsables des relations gouvernementales de CICan dont le but était de discuter de priorités au chapitre de la représentation.

Le Colloque 2017 de CICan sur l’éducation autochtone, qui s’est tenu à Thunder Bay les 26 et 27 octobre, a fourni à ses membres une autre occasion de faire du réseautage et de discuter de leurs pratiques exemplaires dans ce domaine. Organisé au Confederation College, il a rassemblé quelque 135 participants qui ont discuté de leurs stratégies respectives et des moyens possibles de faire avancer la réconciliation et de concrétiser le Protocole de CICan sur l’éducation des Autochtones.

Soutien à l’internationalisation des collèges et des instituts

CICan est depuis longtemps active sur la scène internationale, apportant un appui à ses membres pour la réalisation de leurs objectifs d’internationalisation. C’est à cet effet que nous travaillons avec de nombreux partenaires internationaux, dont la World Federation of Colleges and Polytechnics, au sein de laquelle CICan continue à jouer un rôle de leadership.

L’un des grands défis cette année a été d’aider nos membres à aligner leurs activités sur la nouvelle politique d’aide internationale féministe du Canada d’Affaires mondiales Canada. Divers moyens ont été mis en œuvre à cet effet : tenue de séances à ce sujet durant le congrès annuel, offre de webinaires et diffusion de l’analyse effectuée par CICan afin de les aider à s’adapter à cette nouvelle politique tout en faisant progresser l’égalité entre les sexes.

Création de nouveaux stages en entreprise pour les diplômés

En septembre, CICan a lancé son tout nouveau Programme de stages Lancement de carrière. Celui-ci offre des possibilités de stage aux nouveaux diplômés à partir de deux volets centrés sur l’économie verte : le volet Stages en technologies propres, que CICan offrait déjà depuis 2015, et le nouveau volet Stages en ressources naturelles. Ces deux volets, qui sont financés par le gouvernement du Canada dans le cadre de sa Stratégie emploi jeunesse, visent à aider de récents diplômés à obtenir un emploi à long terme ou à poursuivre leurs études en leur offrant la possibilité d’obtenir une expérience pratique et du mentorat.

En 2017-2018, quelque 260 nouveaux diplômés et 175 employeurs ont ainsi bénéficié du Programme de stages Lancement de carrière de CICan.

Célébration du 150e anniversaire du Canada et de l’éducation comme outil d’édification de la nation

L’année 2017 a été une année très importante pour le Canada qui célébrait son histoire et le rôle central de l’éducation pour le développement des collectivités, et conséquemment, celui des établissements d’enseignement établis depuis bien avant les débuts de la Confédération. Pour souligner la contribution des collèges et des instituts à l’histoire du Canada, CICan a établi une chronologie et créé un site Web qui sert de vitrine aux multiples exemples de leurs succès notables à travers le pays.

Lancé en collaboration avec ses homologues régionaux pour célébrer le 150anniversaire du pays (Fédération des cégeps, Colleges Ontario, BC Colleges et Atlantic Colleges Atlantique, ancien Consortium des collèges communautaires des provinces de l’Atlantique), le projet a permis de compiler un total de 843 articles relatant des exemples de réalisations de collèges et d’instituts. Ces articles ont été classés en 10 catégories, chaque mois de l’année ayant donné lieu à la publication d’une nouvelle catégorie. À la fin 2017, la fréquentation du site avait dépassé 14 000 visites.

Offre de possibilités de perfectionnement professionnel sur mesure

Au cours de la dernière année, les instituts de leadership offerts par CICan ont accueilli plus de 150 participants enthousiastes venus de collèges et instituts de partout au pays. Sur les sept instituts offerts durant l’été, quatre d’entre eux affichaient complet dès le début du printemps. De plus, un nouvel institut sur la recherche appliquée et l’innovation a été spécialement conçu pour traiter des besoins et des difficultés que rencontrent les directeurs de recherche et leur personnel pour assumer un rôle de leadership dans ce domaine en plein essor.

Par ailleurs, CICan a offert au fil de l’année 12 webinaires portant tous sur un sujet différent allant de l’égalité entre les sexes à son nouveau Programme de stages Lancement de carrière. À l’occasion de ces webinaires, divers partenaires ont été invités à échanger directement avec ses membres. Parmi ces partenaires, mentionnons les Forces armées canadiennes, le Conseil de recherche en sciences humaines et le ministère de l’Emploi et du Développement social du Canada.

Réflexion sur l’avenir de l’intégration des immigrants

Le Programme canadien d’intégration des immigrants (PCII), mis en œuvre par CICan, se distingue depuis longtemps par son leadership et son approche novatrice en matière de services pré-arrivée au Canada dont il fait preuve. De récentes mesures ont toutefois eu des conséquences majeures sur le modèle de prestation qu’il met en jeu. Dans un souci de trouver des moyens de composer avec le nouveau contexte de l’intégration des immigrants et afin d’élaborer une nouvelle proposition, les responsables du programme ont tenu en février dernier à Toronto une consultation d’une journée et demie auprès de représentants de collèges et d’instituts à ce sujet. Environ 35 de ces représentants et des partenaires impliqués dans la prestation de services aux nouveaux arrivants y ont pris part.

Recherche

CICan est fière de servir de pôle de connaissance canadien sur le système des collèges et des instituts.  Elle rend disponible les données qu’elle recueille et les études qu’elle produit pour offrir au public une meilleure compréhension de ce secteur de l’enseignement postsecondaire et appuyer ses activités de représentation de ses membres à l’échelle nationale et internationale.

Présentation de rapports sur des sujets prioritaires

Au cours de l’exercice, CICan a publié les rapports suivants :

Compétences vertes pour une croissance économique durable – Le rôle des instituts et collèges canadiens dans la promotion de l’éducation pour le développement durable au Canada et à l’international
Ce rapport (en anglais) traite des capacités des collèges et des instituts canadiens à contribuer à la transition vers une éducation technique et professionnelle davantage axée sur l’écologie et à s’associer à d’autres organisations pour y parvenir.

Le développement des compétences au service de l’autonomisation des femmes – Intégration de l’égalité des genres en EFTP.
La publication de ce document s’inscrit dans l’engagement continu de CICan à promouvoir la réflexion à l’échelle internationale sur d’importants aspects communs aux questions d’égalité entre les sexes et d’autonomisation économique des femmes.

Les liens entre le milieu de l’enseignement postsecondaire et les employeurs dans les collèges et instituts : le rôle des comités consultatifs de programmes
Cette étude offre une description du rôle des comités consultatifs de programmes, de leur objet, de leur mode de gouvernance, de leur structure et de leur fonction. Elle définit les meilleures pratiques en cours, cerne les lacunes qui subsistent en matière de connaissances et présente des suggestions quant à l’avenir de ces structures d’importance critique.

Collecte de données probantes sur les collèges et les instituts

Au cours de la dernière année, CICan a réalisé deux sondages d’importance auprès de ses membres sur des sujets prioritaires. Le premier portait sur les activités de recherche et d’innovation menées par ses membres. Le second était axé sur l’éducation autochtone et visait à identifier les meilleures pratiques à cet égard ainsi que les enjeux actuels. Il a aussi permis d’évaluer l’impact du Protocole de CICan sur l’éducation des Autochtones, qui compte à présent plus de 50 établissements signataires.

Partenariats

Qu’elle mette en jeu ses membres, d’autres organismes, le gouvernement ou le secteur privé, la collaboration est au cœur de toutes les activités menées par CICan. Avec ses multiples projets qui sont en cours à travers le monde, l’association a été cette année en mesure de créer de nouveaux débouchés pour ses membres, grâce à des partenariats novateurs tant au Canada qu’à l’étranger.

Continuation des programmes Éducation pour l’emploi (ÉPE)

Le programme Éducation pour l’emploi (ÉPE) est le programme phare de CICan à l’international. Il vise à soutenir le développement de la formation technique et professionnelle axée sur l’emploi en favorisant les partenariats entre les membres de l’association et des établissements d’enseignement étrangers.

Durant l’année, CICan a soutenu trois nouveaux programmes qui se trouvent actuellement à différents stades de mise en œuvre. Il s’agit du programme Éducation pour l’emploi au Kenya (EPEK) par l’entremise duquel 17 collèges et instituts canadiens ont commencé à travailler avec des écoles polytechniques nationales de tout le Kenya pour accroître les débouchés en matière d’emploi pour les jeunes Kényans dans les domaines de l’agriculture et de l’énergie. Elle s’est aussi employée tout au long de l’année à faire progresser la mise en œuvre du nouveau Programme ÉPE pour l’Alliance du Pacifique, et a commencé à recruter des collèges et des instituts prêts à travailler avec des établissements chiliens, colombiens, mexicains ou péruviens. Le démarrage de ce nouveau programme coïncide avec la clôture du programme ÉPE-Andes, après cinq années très fructueuses. Enfin, CICan a également obtenu un financement d’Affaires mondiales Canada pour le programme Compétences pour accéder à l’économie verte (CAEV), et entend s’appuyer pour sa mise en œuvre sur les solides partenariats établis dans les Caraïbes dans le cadre du programme ÉPE CARICOM.

Soutien au recrutement des étudiants avec l’aide de la Banque Scotia

Avec le soutien de la Banque Scotia, l’association a élargi ses activités de recrutement à l’international, y compris aux Philippines où elle a pris part au lancement, en juin 2017, du programme Volet direct pour les études (VDE). Cette nouvelle initiative simplifie le processus de demande de visa d’études pour les étudiants philippins qui veulent poursuivre des études au Canada, la Banque Scotia donnant aux étudiants admissibles la possibilité d’acheter un certificat de placement garanti (CPG) pour satisfaire aux exigences financières du VDE.

Le partenariat conclu entre CICan et la Banque Scotia a également mené à la création d’un nouveau programme de stage, en collaboration avec la Digital Factory de la Banque Scotia à Mexico, qui a démarré en février à titre de projet pilote. Le programme de mobilité internationale a permis à deux étudiants canadiens de faire un stage de 12 semaines totalement pris en charge au Mexique et d’acquérir une précieuse expérience de travail à l’étranger.  

Bien que l’entente initiale ait été conclue pour un an, CICan et la Banque Scotia ont décidé de prolonger jusqu’en 2020 ce partenariat fructueux et mutuellement avantageux.  

Prolongation de la collaboration avec le Brésil grâce à de nouvelles bourses d’études

Le Canada collabore depuis de nombreuses années avec le Brésil en matière d’enseignement postsecondaire. Une importante délégation brésilienne ayant pris part au Congrès annuel 2017 de CICan, l’occasion était toute trouvée pour annoncer le lancement d’une nouvelle initiative visant à encourager des étudiants canadiens à se rendre au Brésil pour y acquérir une expérience culturelle. Le Programme de mobilité étudiante Canada-Brésil offre aux étudiants intéressés de collèges ou d’instituts la possibilité d’obtenir une bourse pouvant aller jusqu’à 5 000 $ afin de défrayer certains des coûts associés à leur voyage et à leur séjour au Brésil. Six étudiants canadiens y effectuent actuellement un stage de deux mois.

Au cours de l’année passée a eu lieu également le lancement du Programme de bourses Canada-Brésil, qui s’appuie sur le succès de celui mis en œuvre en 2016-2017. Son but est de permettre à deux étudiants de la région nord du Brésil de venir au Canada perfectionner leurs compétences linguistiques, poursuivre leurs études secondaires et faire un stage dans un collège ou un institut canadien.

Évaluation positive du projet pilote CEFS

CICan a eu le plaisir de voir la phase de formation et d’évaluation initiale de son projet pionnier de Compétences essentielles et de finance sociale (CEFS) se terminer sur une note très positive. Il s’agit du premier projet du genre au pays à exploiter les contrats à impact social pour le financement d’une formation aux compétences essentielles ciblant des Canadiens vulnérables et sans emploi. La phase initiale du projet, qui consistait en une formation pilote offerte par le Douglas College, la Saskatchewan Polytechnic et le Confederation College, s’est conclue au cours de l’année avec des résultats prometteurs, 88 % des participants ayant enregistré une amélioration quantifiable de leurs compétences.

Ce résultat positif a permis aux investisseurs privés ayant financé le projet de récupérer 96 % de leur apport initial. Le succès d’un tel partenariat public-privé fondé sur des résultats constitue un jalon important pour le gouvernement du Canada, de même que pour les investisseurs, les organismes à but non lucratif et les autres paliers de gouvernement qui cherchent à développer des programmes à impact social quantifiable pour les groupes de population les plus vulnérables du pays.

Collaboration avec d’autres organismes

Tout comme ses membres, CICan a toujours privilégié l’approche collaborative pour traiter d’enjeux complexes. Cette année, elle a eu le plaisir de continuer à travailler avec de nombreux partenaires dont :

Excellence

En tant qu’association centrée sur les intérêts de ses membres, CICan s’est engagée à adopter des pratiques de gouvernance et de gestion qui contribuent à servir au mieux leurs intérêts à partir d’une prise de décisions s’appuyant sur des données probantes. Ce concept est resté au premier plan cette année pendant la mise en place de nouveaux processus visant à améliorer le mode de gestion et l’efficacité générale de l’association.

Nouvelle stratégie internationale

Depuis plus de 40 ans, l’appui à l’internationalisation de ses membres a constitué un élément crucial du mandat de CICan. Pour continuer à jouer ce rôle avec efficacité, elle a entrepris au cours de l’année écoulée un examen exhaustif des activités menées à l’international en vue d’élaborer une stratégie qui permette à la fois de répondre aux besoins de ses établissements membres et de s’adapter à l’évolution des politiques fédérales et des besoins de l’industrie ainsi qu’aux nouvelles tendances mondiales en matière d’enseignement postsecondaire. Cet examen a donné lieu à une consultation de ses membres, et à une analyse des projets courants et passés.

Ce travail a abouti, en janvier, au lancement d’une nouvelle stratégie internationale qui s’inscrit dans une forte tradition de promotion de l’éducation, de la formation et de l’innovation à l’échelle mondiale tout en visant à répondre aux besoins variés des collèges et des instituts canadiens. Dans le cadre de cette stratégie, CICan adoptera une approche ciblée pour repérer des débouchés possibles en se servant de thèmes clés comme filtres de recherche et en sélectionnant un nombre restreint de régions sur lesquelles concentrer son attention. Elle s’efforcera aussi de diversifier les sources de financement pour les projets à venir.

Une gouvernance adaptée à l’ère numérique

En juin 2017, CICan est devenue l’une des premières associations pancanadiennes du pays à tenir une assemblée générale annuelle (AGA) exclusivement en ligne. Grâce aux nouvelles technologies, l’AGA fut ainsi plus accessible à ses membres et a permis d’éviter des frais de déplacement coûteux. Plus de 110 personnes représentant des établissements membres de l’association y ont ainsi participé.

Cette AGA a été l’occasion de nommer de nouveaux administrateurs pour siéger au conseil d’administration de CICan et d’y accueillir Don Bureaux, président du NSCC, Yves Galipeau, directeur général du Cégep de la Gaspésie et des Îles, et Maggie Farrington, président-directrice générale de l’Athabasca Chipewyan First Nation.

Imaginons le futur ensemble

Son plan stratégique venant à terme en 2019, CICan a entamé un processus de consultation ambitieux et de grande envergure en vue de réfléchir à la proposition de valeur, aux priorités et aux objectifs qu’elle entend adopter pour les prochaines années.

Lancée en mars 2018, la campagne Imaginons le futur vise à mobiliser le personnel de CICan, ses membres, ses partenaires et diverses parties intéressées dans la préparation de son nouveau plan stratégique pour la période de 2019 à 2024. Cette campagne donnera lieu à des tables rondes, à des rencontres en personne et à une série d’ateliers qui auront lieu dans tout le pays. Pour faciliter le processus, CICan a retenu les services de la firme Blueprint Management Consultants.

Soutien à nos membres francophones du Québec et des autres provinces et territoires

Pour s’assurer que ses politiques, ses programmes et ses services reflètent également les besoins et les réalités de ses membres francophones, CICan a mené une consultation auprès de ceux-ci au Québec et dans les autres provinces et territoires. Celle-ci a été suivie par la création d’un comité consultatif dont le rôle est de traiter d’enjeux relatifs à l’adhésion, aux services à valeur ajoutée et aux priorités de représentation.

Ce comité qui se compose de représentants du Cégep de Matane, du Cégep de Jonquière, du Cégep de Saint-Jérôme, du Cégep de Victoriaville, du Collège Boréal et du Heritage College s’est rencontré une première fois le 12 octobre puis deux fois par la suite pour discuter d’enjeux liés à l’adhésion à CICan, aux services bilingues et aux priorités de représentation.

Nouvelles normes et politique en matière de qualité

Organisation certifiée ISO 9001 depuis 1997, CICan a toutefois entrepris cette année une révision de ses façons de faire et de ses politiques internes de sorte à les aligner sur les exigences plus récentes de la certification ISO 9001 : 2015. Elle a adopté à cet effet une nouvelle politique de qualité et formé tout son personnel aux exigences en la matière. Elle a aussi adopté un nouveau système de classement numérique afin d’optimiser l’efficacité des processus suivis pour son administration interne.

Ce travail d’amélioration s’est accompagné de la mise en place d’un nouvel outil de gestion des relations avec la clientèle.

Finances

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L’ÉGARD DE LA PRÉSENTATION FINANCIÈRE

La responsabilité des états financiers condensés de Collèges et instituts Canada ci-joints incombe à la direction. Ce bilan condensé est tiré des états financiers vérifiés de l’association, qui ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus, selon les renseignements disponibles le 16 mai 2018 et selon les meilleures estimations et le meilleur jugement de la direction.

La direction a élaboré et maintient un système de contrôles internes visant à assurer, d’une manière raisonnable, la protection des biens et la production en temps opportun de renseignements financiers pertinents et fiables, y compris les états financiers ci-joints.

Le conseil d’administration s’acquitte de ses responsabilités relatives aux états financiers, principalement par l’entremise des activités de son comité de vérification. Le comité de vérification se réunit au moins une fois I’an avec la direction et les vérificateurs externes afin de passer en revue les états financiers et les résultats de la vérification et de s’assurer de la pertinence des contrôles comptables internes. Les vérificateurs externes peuvent rencontrer sans restriction les membres du comité de vérification. Le comité de vérification examine également la nomination ou la reconduction du mandat des vérificateurs externes avant de la soumettre au conseil d’administration.

Le cabinet Deloitte s.r.l. a vérifié, au nom des membres, les états financiers. Le conseil d’administration s’est réuni le 25 mai 2018 et a approuvé les états financiers.

 


Denise Amyot
Présidente-directrice générale
sig-ramon
Ramon Lashley
Vice-président, services corporatifs

Le 25 mai 2018

 


Collèges et instituts Canada

Bilan condensé

Au 31 mars 2018, avec les données correspondantes de 2017

2018

2017

Actif
Actif à court terme 14 389 856 $ 16 180 024 $
Placements 2 457 568 2 385 801
Immobilisations corporelles 898 523 1 049 954
Immobilisations incorporelles 255 063 235 728
18 001 010 $ 19 851 507 $
Passif et actif net
Passif à court terme 14 202 635 $ 16 167 471 $
Incitatifs à la location 179 313 200 830
Actif net 3 619 062 3 483 206
18 001 010 $ 19 851 507 $
État des résultats condensés
Exercice terminé le 31 mars 2018, avec les données correspondantes de 2017

2018

2017

Produits
    Projets 27 983 313 $ 25 810 466 $
    Moins: charges directes de projets 21 263 705 19 801 170
    Apport net pour projets 6 719 608 6 009 296
    Cotisations des membres 2 873 017 2 729 152
    Divers 288 447 413 912
9 881 072 9 152 360
Charges
    Ressources humaines 8 160 102 $ 7 567 248 $
    Amortissement d’immobilisations corporelles et incorporelles 226 856  241 757
    Divers 1 358 258 1 607 850
9 745 216 9 416 855
Excédent (insuffisance) des produits sur les charges
    avant l’incidence des postes ci-dessous 135 856 $ (264 495) $
Modifications apportées au projet 414,100
Excédent des produits sur les charges 135 856 $ 149 605 $

 

Télécharger au format PDF

Remerciements

Toutes les réalisations que nous avons énumérées dans ce rapport annuel n’auraient pu être accomplies sans le soutien continu de nos membres et de nos nombreux partenaires, tant au sein du gouvernement, du secteur privé que du secteur associatif. Merci aussi aux membres de notre conseil d’administration, ainsi qu’aux nombreux bénévoles qui siègent à nos différents conseils consultatifs et nous permettent de répondre aux besoins et aux attentes de nos membres.

Pour terminer, nos très sincères remerciements à l’ensemble du personnel de CICan pour son travail soutenu et son dévouement.

This site is registered on wpml.org as a development site.