Colleges and Institutes Canada

Rétrospective de l’année

2021-2022

défiler

Lettre de la Présidente-directrice générale et de la Présidente du Conseil d’administration

Deux années déjà se sont écoulées depuis le début de la pandémie. Nous y avons été témoins d’appels incessants à la justice sociale et raciale, de la montée en flèche du coût de la vie et d’une inflation record, ainsi que de certaines crises humanitaires d’un genre qu’on avait pas vu depuis des décennies. Tandis que nous n’avons de cesse d’apprendre et de nous adapter, nous sommes maintenant face à une situation unique mêlant défis et opportunités.

Il faut au Canada du leadership, et les collèges et instituts se mobilisent pour que leurs collectivités soient à toute épreuve. Ils continueront à repenser leurs programmes et les modes de livraison au rythme de l’évolution des conditions et des besoins en main-d’œuvre. Ils veilleront à ce que davantage de Canadiennes et de Canadiens aient la possibilité de participer pleinement à un avenir plus prospère. Voilà l’essence même de l’expression « à toute épreuve ». Elle signifie que nous sommes prêts à relever tous les défis futurs. Notre réseau d’établissements postsecondaire a une empreinte inégalée au pays, notre impact collectif est donc sans égal.

En janvier de cette année, nous avons célébré notre 50e anniversaire en tant qu’association nationale, défenseur et chef de file du secteur postsecondaire. Depuis nos débuts modestes avec une équipe dévouée d’à peine trois personnes, nous avons connu une croissance remarquable ! Rien que cette année, cette croissance a atteint un niveau record : de nouveaux employés, davantage de projets et de financements, encore plus de membres et d’associés que jamais dans notre histoire, et une multiplication des possibilités de communication et de partage à travers un nombre impressionnant de comités consultatifs, de réseaux et de communautés de pratique.

Tout en célébrant cette année 2022, nous saisissons également cette occasion pour réfléchir à l’impact que nous avons eu dans le passé pour nous permettre de mieux envisager l’avenir. En tant qu’employeur, cela implique de redéfinir le cadre de travail de CICan. Nous avons dès lors eu le plaisir, au cours des douze derniers mois, de mettre officiellement en œuvre une politique de travail véritablement hybride. Nous sommes également profondément engagés à intégrer les objectifs de développement durable et les principes d’équité, de diversité et d’inclusion dans toutes nos activités. Ce sont là des éléments stratégiques qui nous permettront de continuer à offrir des services innovants à nos membres, avec une incidence considérable !

S’il est bien une chose que nous ayons apprise ces derniers temps, c’est que l’avenir est imprévisible. Nous pouvons néanmoins tenter de planifier pour ce qui est nous est connu, tout en étant prêts pour l’inconnu. Les collèges et instituts anticipent les besoins de notre économie pour pouvoir offrir, tant aux cerveaux qu’aux mains qui effectuent le travail, des occasions de se former, de se perfectionner ou bien encore de se recycler. Ils sont cruciaux pour rendre le Canada à toute épreuve. Et, comme toujours, c’est un privilège d’être leur représentant national.


Denise Amyot
présidente-directrice générale de CICan

Dr. Paula Burns
président du conseil d’administration de CICan

Défense des intérêts

Nous sommes fiers d’être le porte-parole national des collèges et instituts du Canada. Au cours de la dernière année, nous avons travaillé sans répit pour que leurs priorités soient entendues et comprises par la population canadienne et les principaux décideurs.

01

Le porte-parole des collèges et instituts à Ottawa

Nos activités de plaidoyer ne visent pas seulement à faire valoir les intérêts de nos membres. Elles ont aussi pour but de veiller à ce que le gouvernement fédéral comprenne bien comment les collèges et instituts soutiennent leurs propres priorités. Nous avons rédigé cette année plus de onze mémoires, documents de politique générale et rapports au niveau fédéral en plus d’avoir organisé près de 70 réunions avec des parlementaires et de hauts fonctionnaires.

02

Poursuite des activités de plaidoyer pendant la COVID-19

En cette deuxième année de la pandémie, nous avons continué à œuvrer en étroite collaboration avec le gouvernement, dont Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada, Transports Canada, l’Agence de la santé publique du Canada et l’Agence des services frontaliers du Canada, afin de nous assurer que les besoins de nos membres et de leurs étudiantes et étudiants soient entendus et pris en compte. La conversation a cette année surtout portée sur les étudiants internationaux, les changements dans la mise en œuvre des programmes, la capacité de traitement des permis d’études, l’admissibilité aux permis de travail postdiplôme et les nouvelles restrictions sur les voyages internationaux.

03

Réfléchir à l’héritage colonial du Canada

Les Canadiennes et les Canadiens que nous sommes ont dû une fois de plus affronter la vérité sur les pensionnats autochtones et ce volet sombre de l’histoire du Canada après avoir appris que des dépouilles avaient été retrouvées sur les sites de plusieurs anciens pensionnats. Nous savons que nos établissements membres sont notre plus grande force dans les collectivités endeuillées au pays. Nous nous sommes engagés à aider les Premières Nations, les Métis et les Inuits en quête de vérité à trouver les ressources disponibles au sein de leur établissement local pour appuyer leurs recherches.

04

Aide aux réfugiés

En février, la Russie a envahi l’Ukraine. Nous nous sommes immédiatement attelés à la tâche pour que nos membres soient en mesure de venir en aide aux Ukrainiennes et Ukrainiens obligés de fuir la violence dans leur pays. En moins de trois mois, 43 collèges et instituts membres de CICan ont uni leurs forces pour offrir plus de 150 bourses d’études, couplées à d’autres aides, aux étudiantes et étudiants ukrainiens.

Entre octobre et mars, nous avons également collaboré avec Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada pour réfléchir à la contribution des collèges et instituts aux initiatives de réinstallation pour les réfugiés afghans. Au total, nous avons rencontré 34 organismes d’aide à l’établissement pour leur expliquer comment notre réseau pourrait les aider.

05

Faire parler de nous

Nous continuons à prendre la parole au nom des collèges et des instituts tant dans les médias traditionnels que dans les nouveaux médias pour que le public sache que les collèges et les instituts contribuent à faire du Canada un pays à toute épreuve. Durant l’année écoulée, nous avons ainsi publié des articles d’opinion, accordé des entrevues et fait l’objet d’articles dans des médias tels que le Globe and Mail, le Toronto Star, la Presse canadienne, le magazine Maclean’s, le PIE News, le magazine New African, Radio-Canada International, University World News, le National Observer, Times Higher Education, le magazine Canadian Immigrant, Study Travel Magazine, l’Ottawa Citizen, le magazine L’éducation pour l’emploi et notre propre infolettre Perspectives.

  • Facebook : hausse de 11% (Nombre total de « j’aime » sur la page de 2 325)
  • LinkedIn : hausse de 25% (nombre total d’abonnés de 8 011)
  • Twitter : hausse de 7% (nombre total d’abonnés de 7 215)
  • Visites sur le web : augmentation de 2% (total de pages vues de 827 693)
  • Audience de l’infolettre : hausse de 24% (près de 8 000 lecteurs au total en anglais et en français)

Renforcer les capacités

Nous nous efforçons de rassembler nos membres et de forger des partenariats solides pour renforcer le réseau dans son ensemble. Grâce à ce travail en commun, nous avons cette année pu créer de nombreuses nouvelles opportunités pour les collèges et les instituts.

06

Microcertifications et innovation dans l’apprentissage

Partant de notre cadre national et de nos principes directeurs de l’année dernière, nous avons entrepris une étude approfondie des microcertifications au pays pour mieux comprendre l’état actuel et le potentiel de cette nouvelle tendance en matière d’apprentissage continu. Sur la base d’une analyse environnementale et d’une enquête auprès des collèges et instituts, ce rapport montre à quel point ces options d’apprentissage flexibles et accessibles gagnent du terrain partout au pays.

Après une année incroyable pour le programme « Renforcer les capacités en soins de longue durée » (la formation en microcertification d’assistant-préposé en soutien aux soins est actuellement dispensée dans 18 établissements partenaires), nous avons entrepris l’élaboration de la première norme professionnelle nationale pour les préposés en soutien aux soins. La norme précisera les compétences, les connaissances et les aptitudes nécessaires pour assumer ce rôle avec succès. Elle aidera aussi les employeurs, les demandeuses et demandeurs d’emploi, les travailleuses et travailleurs, les étudiantes et étudiants ainsi que les éducatrices et éducateurs à prendre des décisions éclairées en matière d’embauche, de formation professionnelle et de choix de carrière.

07

Faciliter l’accès des étudiantes et étudiants canadiens aux expériences d’apprentissage internationales

Après des retards attribués aux restrictions de voyage imposées par la COVID-19, nous avons officiellement souligné le tant attendu lancement d’Expérience compétences mondiales avec Universités Canada. Au cours des quatre prochaines années, 54 collèges et instituts et 56 universités mettront en œuvre un total de 124 projets financés par ce programme en collaboration avec des partenaires internationaux dans plus de 100 pays.

Plus de 16 000 étudiants et étudiantes canadiens, surtout ceux et celles pour qui accéder à ces expériences est généralement plus difficile, acquerront les compétences mondiales recherchées par les employeurs et dont l’économie canadienne a besoin.
08

Aller au-delà des bonnes intentions pour passer à l’action

Nous prenons au sérieux l’équité, la diversité et l’inclusion, non seulement en raison de notre responsabilité éthique et morale, mais aussi parce qu’elles sont nécessaires à une relance durable après la pandémie. Cette année a vu le démarrage de l’initiative ImpAct-ÉDI. Nous sommes en outre fiers d’avoir dépassé nos objectifs dans le cadre du Défi 50-30, en atteignant une parité hommes-femmes de 50% au sein de notre Conseil d’administration et de notre équipe de direction, ainsi qu’une représentation d’au moins 30% au sein de notre CA d’autres groupes sous-représentés, tels que les Autochtones, les personnes racialisées, les personnes en situation de handicap et les membres de la communauté LGBTQ2+ (et nous y sommes presque arrivés au sein de notre équipe de direction) !

Nous sommes également devenus officiellement un partenaire de l’écosystème pour le Défi 50-30 et avons décroché un contrat de 10 millions de dollars. Il nous permettra de diffuser des ressources, de promouvoir l’équité et de rassembler le réseau afin d’éliminer les obstacles structurels et systémiques à l’inclusion, faisant en sorte d’aller au-delà des bonnes intentions pour passer à l’action.
09

Égalité d’accès à une éducation de qualité

Le marché du travail ne cessant d’évoluer, il est plus important que jamais de soutenir les Canadiennes et les Canadiens désireux de perfectionner leurs compétences et de garantir un accès équitable. C’est pourquoi nous avons conçu le programme « La boussole des compétences ». Celui-ci aide les jeunes Autochtones et les nouveaux arrivants qui ne sont ni en emploi, ni aux études, ni en formation (NEEF) à accéder à de l’éducation et de la formation, à des services d’accompagnement et à des filières professionnelles.

L’initiative « Favoriser l’accès à des parcours inclusifs en préapprentissage » s’est également poursuivie cette année en partenariat avec le Forum canadien sur l’apprentissage. Elle vise à aider les personnes confrontées à des obstacles à l’éducation, notamment les femmes, les autochtones, les nouveaux arrivants et les personnes en situation de handicap, à accéder à une formation en préapprentissage adaptée.

Et, dans le cadre d’une nouvelle approche des compétences essentielles, notre nouveau programme « Cartographier les Compétences pour réussir » s’appuie sur le nouveau modèle d’Emploi et Développement social Canada pour les compétences fondamentales et aidera ainsi les Canadiens et Canadiennes à mieux se préparer pour l’emploi, à s’adapter aux besoins du marché du travail et à trouver des emplois.

Cette année encore, ce sont quelque 20 étudiantes et étudiants défavorisés financièrement et confrontés à des obstacles à l’éducation postsecondaire qui ont reçu une bourse dans le cadre du Programme de bourses Paul et Gerri Charette de CICan. Et, avec Bird Construction Inc. et Paul et Gerri Charette, nous avons inauguré une toute nouvelle bourse destinée à soutenir quatre étudiantes et étudiants autochtones qui fréquentent un collège ou un institut.

10

Il n’y a pas d’avenir sans la carboneutralité

Notre réseau de formation postsecondaire étant le plus large au Canada, nos efforts collectifs ont impact tangible. Cette année, sur presque 700 sites, nous nous sommes engagés à atteindre l’objectif de carboneutralité sur les campus d’ici 2050. Par ailleurs, notre nouvelle initiative ImpAct-climat a entrepris de sensibiliser les collèges et les instituts et de les inciter à réduire leur empreinte environnementale.

11

Actions supplémentaires en faveur de la durabilité

En janvier, nous avons lancé un appel national aux établissements membres pour qu’ils signent l’Accord des ODD. Cet Accord est une source d’inspiration, qui honore et met en avant le rôle essentiel de l’éducation dans l’atteinte des ODD. En tant que signataires, nous cherchons à optimiser l’impact de nos activités et à diffuser nos connaissances. Nous nous engageons ainsi à en faire plus et à nous responsabiliser mutuellement.

Après avoir officiellement adopté les ODD comme principes directeurs de notre plan stratégique et signé l’Accord des ODD en 2020, notre premier rapport sur les ODD souligne dans quelle mesure chacun de nos programmes et partenariats fait progresser les ODD, que ce soit au Canada ou à l’international.

Tandis que toutes nos activités sont liées à au moins un des ODD, le rapport se focalise sur les objectifs principaux qui ont inspiré notre plan stratégique : Travail décent et croissance économique (ODD-8), Réduction des inégalités (ODD-10), Équité des genres (ODD-5), Action climatique (ODD-13) et Éducation de qualité (ODD-4).

Nous avons également mis sur pied un tout nouveau volet Stages ImpAct dans le cadre du programme « Lancement de carrière ». Le but est d’aider les employeurs à remédier aux pénuries de main-d’œuvre, à diversifier leurs effectifs et à renforcer leur industrie tout en créant des débouchés professionnels pour les étudiantes, étudiants, diplômées et diplômés qui apporteront leur pierre à l’édifice du Programme de développement durable à l’horizon 2030 du Canada.

12

Donner une nouvelle orientation à l’éducation internationale

Notre monde est bien différent de ce qu’il était il y a à peine deux ans. Nous avons élaboré cette année un plan visant à restructurer et à organiser stratégiquement notre approche en matière d’éducation et de développement international. Notre nouvelle stratégie internationale de trois ans rendra le réseau canadien des collèges et instituts à toute épreuve, grâce à son internationalisation et à son engagement mondial.

Sur la base de trois piliers, la stratégie permettra aux membres de CICan de saisir de nouvelles opportunités dans le domaine de l’éducation internationale. Elle renforcera la mobilité vers l’étranger et aidera les étudiantes et étudiants canadiens à acquérir des compétences mondiales très recherchées. Elle permettra aussi de diversifier le recrutement des étudiantes et étudiants, de faciliter la transition vers le Canada pour les étudiantes et étudiants internationaux, et de renforcer la coopération internationale grâce à de nouveaux modèles de développement des affaires.

La pandémie de COVID-19 continue d’avoir des répercussions sociales et économiques dévastatrices dans de nombreux pays à travers le monde. Avec nos membres et à travers nos projets internationaux, nous travaillons sans relâche pour répondre aux besoins des personnes les plus vulnérables au monde, et en particulier les femmes et les filles. Nous avons signé cette année quatre nouveaux accords de contribution pour étendre notre travail international dans des domaines clés (au Kenya, au Sénégal et en Tanzanie).

  • Nous avons également géré 13 projets internationaux dans 16 pays.
  • Plus de 60 membres y ont participé.

Pour ce qui est de la diversification du recrutement des étudiantes et des étudiants, nous collaborons déjà activement avec des partenaires à travers le monde pour développer et consolider la réputation du Canada dans le domaine de l’enseignement. Nous avons tout récemment coordonné une mission virtuelle de marketing et recrutement avec les délégués commerciaux d’Asie du Sud-Est. Ce sont 20 établissements membres de CICan qui ont participé à près de 700 réunions en tête à tête avec des agents d’éducation préalablement sélectionnés.

Nos événements répondent à la demande mondiale sans cesse croissante pour un enseignement dans les collèges et instituts canadiens.

Avancement du savoir

Nous sommes fiers de jouer le rôle de portail du savoir pour le réseau des collèges et instituts du Canada. Nous recueillons des données et menons des études afin d’améliorer la compréhension du secteur postsecondaire canadien et de soutenir nos activités de défense des intérêts, que ce soit à l’échelle nationale ou internationale.

13

Une deuxième saison pour Perspectives EN DIRECT

Après une première saison exceptionnelle et à la demande générale, notre série web Perspectives EN DIRECT a rassemblé encore plus d’experts, de leaders du secteur postsecondaire et généré encore plus de questions sur vos écrans. Au cours de ces huit épisodes, les participants ont abordé certains des sujets les plus marquants de l’année, comme le changement climatique, les droits autochtones, l’égalité des genres, la santé mentale et la cybersécurité.

  • 15 épisodes (7 en anglais, 7 en français et 1 bilingue),
  • Près de 60 conférencières et conférenciers invités,
  • Plus de 2 000 vues sur YouTube.
14

Une offre virtuelle plus diversifiée

Nous avons pour la première fois organisé un Congrès Connexion entièrement virtuel. Il a rassemblé plus de 1 500 responsables et partenaires de collèges et d’instituts de toutes les provinces et territoires du pays ainsi que de 25 pays du monde entier, soit une augmentation de plus de 50% par rapport à 2019.

Ce faisant, nous avons également organisé plus de 45 événements virtuels, webinaires, ateliers et séances d’information pour mobiliser nos membres sur des sujets capitaux.

Notre priorité en tant qu’association nationale reste de renforcer le système. En ces temps de changements profonds, cela implique d’agir comme un multiplicateur de force qui rassemble les membres et les partenaires afin de diffuser les connaissances et de tracer la voie à suivre. Au cours de l’année écoulée, nous avons poursuivi ces activités portant sur des sujets prioritaires, et notamment les microcertifications, les tendances en matière d’apprentissage virtuel et tout au long de la vie, les programmes postdiplôme, l’action climatique, la recherche appliquée, ainsi que l’équité, la diversité et l’inclusion.

Finances

Colleges and Institutes Canada

RESPONSABILITÉ DE LA DIRECTION À L’ÉGARD DE LA PRÉSENTATION FINANCIÈRE

La responsabilité des états financiers condensés ci-joints de Collèges et instituts Canada incombe à la direction. Ces états financiers ont été tirés des états financiers vérifiés de l’association, qui ont été préparés conformément aux principes comptables généralement reconnus, selon les renseignements disponibles le 6 mai 2022 et selon les meilleures estimations et le meilleur jugement de la direction.

La direction a élaboré et maintient un système de contrôles internes visant à assurer, d’une manière raisonnable, la protection des biens et la production en temps opportun de renseignements financiers pertinents et fiables, y compris les états financiers ci-joints.

Le Conseil d’administration s’acquitte de ses responsabilités relatives aux états financiers, principalement par l’entremise des activités de son Comité de vérification. Le Comité de vérification se réunit au moins une fois I’an avec la direction et les vérificateurs externes afin de passer en revue les états financiers et les résultats de la vérification et de s’assurer de la pertinence des contrôles comptables internes. Les vérificateurs externes peuvent rencontrer sans restriction les membres du Comité de vérification. Le Comité de vérification examine également la nomination ou la reconduction du mandat des vérificateurs externes avant de la soumettre au Conseil d’administration.

Le cabinet Deloitte s.r.l. a vérifié, au nom des membres, les états financiers. Le Conseil d’administration s’est réuni le 18 mai 2022 et a approuvé les états financiers.


Denise Amyot
Président-directeur général

Ramon Lashley
Vice-président, services corporatifs

 

Le 1 juin 2022

 


Collèges et instituts Canada

Bilan condensé

Au 31 mars 2022, avec les données correspondantes de 2021

2022

2021

Actif
Actif à court terme 47 786 866 $ 35 183 214 $
Placements – non-affecté 2 749 225 2 676 794
Placements – le Fonds de dotation 1 416 777 1 134 587
Immobilisations nettes 1 035 065 816 445
Immobilisations incorporelles 36 236 17 572
53 024 169 $ 38 694 025 $
Passif et actif net
Passif à court terme 47 373 902 $ 34 678 158 $
Avantage incitatif relatif à un bail 93 242 114 759
Actif net 5 557 025 5 035 695
53 024 169 $ 39 828 612 $
État des résultats condensés
Exercice terminé le 31 mars 2022, avec les données correspondantes de 2021

2022

2021

Produits
    Projets 43 983 123 $ 35 009 323 $
    Moins: les frais directs au titre des projets 32 940 075 26 489 099
    Apport net pour projets 11 043 048 8 520 224
    Frais d’adhésion 3 621 230 3 527 894
    Autres 367 838 255 551
15 032 116 12 303 669
Charges
    Ressources humaines 12 855 332 $ 10 543 385 $
    Amortissement d’immobilisations 282 814 266 213
    Autres 1 654 831 1 429 314
14 792 977 12 238 912
Excédent des produits sur les charges
239 139 $ 64 757 $

Merci !

Tout ce que nous avons pu accomplir cette année n’aurait pas été possible sans l’appui continu et les contributions de nos membres et de nos nombreux partenaires de l’industrie, du gouvernement et d’autres associations au Canada et dans le monde qui poursuivent le même objectif d’excellence en enseignement supérieur.

Merci également aux formidables membres de notre Conseil d’administration d’avoir partagé leurs perspectives stratégiques, pour le temps qu’ils nous consacrent et les connaissances qu’ils nous transmettent, ainsi qu’à toutes les personnes impliquées dans nos différents comités consultatifs, dont les contributions nous permettent de toujours mieux satisfaire les besoins de nos membres.

Pour finir, nous remercions l’ensemble du personnel de CICan pour son travail acharné et son dévouement tout au long de cette période difficile.

This site is registered on wpml.org as a development site.